Crédit Photo : Max De Villers du site www.casinos-en-ligne.ch

Lorsqu’on commence dans les paris sportifs, la chose la plus difficile à comprendre sûrement, ce sont les côtes. Il faut bien vous dire que les paris sportifs, ce n’est pas un jeu de roulette (retrouvez les règles de la roulette ici), il n’y a pas que la chance qui doit vous guider, une analyse complète doit être faite également. Vous allez forcément vous posez la question, à savoir comment elles sont déterminées. Nous allons vous répondre très brièvement et ensuite, vous pourrez comprendre notre technique personnelle de pari, celle que nous recommandons.

Le système de côte

En réalité, la côte est fixée par deux critères, le premier, c’est celui de l’offre et de la demande, ce sont clairement les parieurs qui déterminent indirectement la côte. En effet, plus il y a de parieurs sur une équipe et plus la côte va descendre. Bien entendu, nous le précisons mais vous savez qu’une côte est toujours supérieure à 1, sinon, cela voudrait dire que vous pariez pour rien, ou pour toucher moins que ce que vous misez. Il n’y aurait donc aucun intérêt. Donc, plus les parieurs sont nombreux sur l’issue d’une rencontre et plus la côte correspondante va s’affaiblir. Par contre, de l’autre côté, en ce qui concerne la côte de l’issue contraire, elle, elle augmente car le système reconnait que ce résultat, du fait de la popularité de l’autre, ne se produira sûrement pas.

Il y a aussi des agents chez les bookmakers qui sont chargés de réaliser les côtes, de les deviner, de les revoir. Car il faut bien comprendre que le système précédent n’est peut-être pas toujours fiable. Il faut donc des spécialistes qui scrutent le système à la recherche de faille et qui permettent au bookmaker de vite revoir une côte à la hausse ou à la baisse selon l’analyse que fait le spécialiste. Ces agents sont souvent des amoureux du sport qui font des analyses assez précises et qui permettent aux bookmakers de ne pas perdre d’argent.

Les petites côtes

Il y a en réalité deux écoles de parieurs si l’on peut s’exprimer ainsi. Vous avez tout d’abord ceux qui vont penser que les petites côtes devraient être privilégiées. C’est une théorie que l’on défend aussi du fait que les petites côtes se traduisent souvent par le fait que le pari est sûr. C’est une règle que vous pouvez retenir, plus vous pariez sur une rencontre avec une côte basse et plus vous êtes certains de gagner, comme par exemple les paris sur les joueuses d’Argentine, que nous vous expliquons ici, ou sur le meilleur buteur du championnat de France.

Certes, les côtes proches de 1 ne paraissent pas intéressantes mais il faut tout simplement vous poser la question à savoir : n’est-il pas plus intéressant de gagner moins mais plus souvent ? Reprenons l’exemple du site de casinosuomi.eu : vous avez une côte à 1.4. Certes, si vous misez 10€, vous en gagnerez 4 uniquement, mais si vous misez 1000€, c’est alors 400€ que vous prenez.

Les grosses côtes

Contrairement aux côtes faibles, les grosses côtes traduisent le danger. Plus une côte est intéressante et plus il y a des risques que vous ne retrouviez pas le score que vous aviez prévu en fin de match. A moins que vous ayez fait vous-même l’analyse et que vous êtes certains que l’équipe sur laquelle vous misez gagnera, alors abstenez-vous pour ne pas dilapider votre budget.

Les paris sportifs en ligne sur les sites des bookmakers n’auront plus de secrets pour vous :